Action Protection sociale pour tous - 14 octobre 2016

Le train de la sécu

Si le train a permis la conquête du Far West américain, peut-être permettra-t-il également la reconquête de notre protection sociale. C’était un peu l’idée de l’action Solidarité Mondiale/ MOC-HO et ses organisations constitutives, ce vendredi 14 octobre. Un train sillonnant le centre-ville de Tournai, halte après halte dans les lieux symboliques d’une protection sociale attaquée de toutes parts depuis plusieurs législatures maintenant. Une façon pour les militants de lui crier leur attachement : protection sociale, ne me quitte pas !

Les images de Notélé

A l’heure de la saturation du marché de l’emploi, où même travailler ne suffit pas toujours à se mettre à l’abri du besoin, de plus en plus de personnes doivent jouer les funambules pour ne pas basculer dans la précarité. Au moindre coup de vent du destin, c’est la chute. Pourvu que le filet soit bien en place. Et ce filet c’est la protection sociale comme nous l’a rappelé Isabelle Barez lors de notre étape à la CSC : « Sans sécurité sociale 43,3 % de la population serait en dessous du seuil de pauvreté contre 14,9 % après intervention de la sécurité sociale  ».

Célébrons ! Et célébrons encore ce précieux filet de sécurité que certains s’amusent cyniquement à détricoter. « Les restrictions budgétaires entrainent un recul des acquis sociaux et cela a des répercussions sur le financement des CPAS  » alerte Rita Leclerc, présidente du CPAS de Tournai. Restriction budgétaire toujours du côté de la Mutualité Chrétienne où la directrice Virginie Declercq dénonce l’ajustement budgétaire fédéral : « Sur les 3 milliards d’euros à trouver, 1/3 le sera dans les soins de santé, ce qui rejaillira forcément sur la population au niveau de l’accessibilité financière à des soins de qualité ». La santé a un prix. De plus en plus pour les malades, de moins en moins pour le gouvernement.

L’article du Courrier de l’Escaut

La protection sociale est infinançable ? Une idée reçue vite démontée par Jacky Quintart, secrétaire fédéral du MOC-HO : « l’Organisation Internationale du Travail a estimé qu’au niveau international, 2 % du PIB mondial suffirait pour que les plus pauvres de la planète aient accès à une protection sociale complète… La protection sociale permet de lutter efficacement contre les inégalités et est un levier puissant de développement. »

Après cela, ne reste plus qu’à lever son verre et souhaiter « santé » à la protection sociale.
C’est le souhait de ces Wallons picards qui témoignent dans cette vidéo.

Partager sur facebook Partager sur Twitter Google +

Les services du MOC

CIEP Wallonie Picarde
AID l'Escale
Solidarité Mondiale