Note politique

Pensions : STOP aux contre-vérités

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours !


Consultez nos 5 fiches "Pensions : STOP aux contre-vérités"

Il est absolument faux d’affirmer que notre système de pensions n’est pas finançable.
• D’ici 2040, la richesse du pays devrait encore augmenter de 45%.
• Notre société est totalement capable d’assumer le vieillissement de la population.
• Le financement de notre système de pensions résulte de choix politiques.

Pour financer notre système de pensions, le MOC propose :
• une juste contribution de l’ensemble des revenus ;
• une lutte renforcée contre la fraude et l’évasion fiscales ;
• une politique volontariste de création d’emplois via, par exemple, une réduction collective du temps de travail.

La fraude fiscale, c’est au moins 20 milliards d’euros par an, soit 5 % du PIB !

Il est absolument faux d’affirmer que nos pensions sont trop élevées.
• Par rapport au salaire moyen, la pension moyenne en Belgique figure parmi les plus basses de l’Union européenne.
• Près d’un pensionné sur cinq est sous le seuil de pauvreté.
• Le ministre des Pensions pense à réduire ou supprimer la prise en compte de toutes les périodes assimilées de chômage ou de prépension, ce qui réduira encore le montant de certaines pensions.

Le MOC propose :
• une revalorisation des pensions légales via une harmonisation
par le haut entre régimes ;
• une véritable liaison des pensions au bien-être ;
• le maintien de toutes les périodes assimilées.

Le rapport entre le dernier salaire perçu et le montant de la pension était en 2013 de 47% en Belgique contre 55% dans l’UE et 64% en France !

Non, M. Bacquelaine, votre réforme des pensions ne bénéficiera pas aux femmes, que du contraire.
• Aujourd’hui déjà, beaucoup de femmes sont bien loin d’atteindre une carrière complète. Leur pension est donc en moyenne très faible (moins de 900 e en moyenne par mois).
• Supprimer ou réduire la prise en compte des périodes assimilées (chômage, crédit-temps, prépension,…) va plus encore réduire leur niveau moyen de pension.
• Avec les réformes en cours, beaucoup de femmes seront condamnées à travailler jusqu’à 67 ans.

Le MOC propose :

• que les années de carrière à temps partiel soient pleinement prises en compte ;
• une pension décente pour les femmes comme pour les hommes, ce qui passe, à terme, par une individualisation des droits.

La différence de pension moyenne entre hommes et femmes salariés est de 30% !

Non, il ne faut pas forcément travailler plus longtemps !
• La nécessité d’allonger les carrières est un faux argument pour justifier les mesures antisociales du gouvernement.
• Le vrai enjeu est le vieillissement de la population lié au baby-boom des années 50-60.
• Ce vieillissement est finançable ! Il s’agit d’un choix politique qui passe par une autre répartition des richesses.

Le MOC s’oppose à :
• tout recul de l’âge de la pension.

Le MOC propose :
• de faciliter l’accès à la pension anticipée ;
• des mesures d’aménagement de fins de carrière.

24, c’est le pourcentage de jeunes belges francophones (entre 20 et 29 ans) qui sont au chômage. Obliger les aînés à travailler plus longtemps réduire d’autant plus les opportunités d’emplois pour les jeunes.

Non, les pensions complémentaires ne sont pas une solution d’avenir !
• L’avenir, c’est renforcer le premier pilier des pensions, plus solidaire.
• Les pensions complémentaires ouvrent la voie à la privatisation de la sécurité sociale et creusent les inégalités.
• Les pensions complémentaires permettent de payer moins d’impôts et de cotisations… qui ne bénéficieront donc pas au financement de la sécurité sociale !

Le MOC propose :
• le renforcement du système des pensions légales, plus solidaire et plus durable !

Les réserves gérées par les assureurs sont de 71 milliards d’euros. Montant qui échappe au financement de la sécurité sociale.

Pensions : STOP au contre-vérités

Et pour pousser plus loin la réflexion :

Consultez la position officielle du Mouvement Ouvrier Chrétien sur la réforme des pensions.

Lisez l’interview de Christian Kunsch, président du MOC "Le système de pension actuel est finançable".

Consultez le communiqué de presse du MOC : "Pensions : STOP aux contre-vérités".

Partager sur facebook Partager sur Twitter Google +

Les services du MOC

CIEP Wallonie Picarde
AID l'Escale
Solidarité Mondiale