Interreg France-Wallonie-Flandre

Eureka, un projet de remobilisation citoyenne

Eureka est un projet mené par le CIEP-HO et ses partenaires flamands, wallons et français actifs dans la participation citoyenne. A travers ce projet, le CIEP-HO et ses partenaires souhaitent remobiliser les citoyens au sein de la collectivité et les impliquer pleinement dans la vie politique de leur région, de leur pays mais aussi de l’Union européenne.

Nous sommes partis d’un constat : certaines populations manque de confiance envers les institutions politiques traditionnelles. Ce manque de confiance est connu et s’explique par des raisons diverses. Nous vivons dans un monde toujours plus complexe par le flux d’information et de communication qui y circule et échappe à la censure à travers le net. Définit par le terme « Fake News », il devient de plus très difficile pour beaucoup de juger à propos de « faux » ou « pas faux ».

Aujourd’hui, même le citoyen ordinaire peut avec un simple clic de souris se dire « politiquement actif », et les opinions sont maintenant dans les chambres d’écho de l’Internet et réussissent souvent à s’enraciner. Cette complexité de la société, la multitude d’informations ou peut-on parfois dire désinformation, la vitesse des changements constants, la difficulté d’avoir une vision nuancée et développée contribue objectivement à une perte de confiance dans « l’État » et dans la « représentation politique » d’un pays.

En bref : le fossé entre les citoyens et les politiciens se creuse, en particulier aux niveaux régional, national et européen. Nos citoyens, dépassés, ne se sentent plus représentés par la politique et se replient sur eux-mêmes, et particulièrement les plus "défavorisées" parce que fragilisées économiquement et socialement. Ces citoyens voient leurs chances de pleine participation à la connaissance réduite : trop peu de revenus, peu ou pas d’accès au marché du travail, problème de logement, pas de budget pour la participation aux loisirs, etc.

Nous constatons ainsi l’isolement de ces citoyens qui ont une participation politique du type « ce n’est pas pour moi » ou une option « étrange et déléguée », voire même, plus grave, n’ayant aucune option. Par les actions pilotes et les échanges qui y sont liés, nous nous visons donc la création d’opportunités qui « s’articulent » avec la société et « participent activement » à la société civile.

Grâce au projet Eureka, nous voulons rapprocher la politique du citoyen, mais aussi mieux informer le citoyen sur la valeur « démocratie ».

Pour ce faire, nous allons lancer des projets pilotes très concrets dans les trois régions (Flandre, Wallonie et Haut de France. Il s’agit toujours d’initiatives citoyennes dans lesquelles les citoyens s’engagent activement. Les participants des différentes régions visitent les projets et s’inspirent de ceux-ci. Les points communs sont explorés. Lors des ateliers, ils s’entretiennent aussi très activement avec des habitants des autres régions. L’objectif est que les projets pilotes et les discussions qui en découlent génèrent des idées pour les cours de formation nécessaires que nous organiserons plus loin dans le projet ; Les projets sont tous évalués et leur impact social mesuré. Les initiatives sont compilées dans un guide de bonnes pratiques, qui est largement diffusé afin que les initiatives citoyennes puissent aussi être organisées dans d’autres communes ou régions.

Outre les projets, des formations sont également prévues pour un groupe cible plutôt vulnérable, qui dispose généralement d’un accès difficile aux formations ou sessions d’information classiques sur l’Europe et le sens de la citoyenneté active en Europe. Les formations sont très interactives et conçues en cocréation. Les sessions portent essentiellement sur les valeurs démocratiques et les projets pilotes sont utilisés dans ce cadre comme outil permettant de concrétiser certaines choses. Enfin, un cours « train the trainer » sera organisé pour des organisations externes. L’objectif est qu’après le projet, les participants au projet puissent aussi être invités à être un « citoyen actif » en Europe.

Pour plus d’information, visitez le site Eureka-Interreg.org

Partager sur facebook Partager sur Twitter Google +

Les services du MOC

CIEP Wallonie Picarde
AID l'Escale
We Social Movements