Communiqué de presse

Les Palestiniens méritent mieux qu’un jeu politique

Rendez-vous manqué au Parlement Wallon pour donner un peu de souffle au peuple palestinien qui souffre depuis plus de 50 ans de l’occupation. La majorité MR-CDH à clairement manqué de courage sur ce dossier... Incompréhension face à l’incohérente position des humanistes du Cdh qui avaient pourtant voter favorablement à l’accord de coopération en Fédération Wallonie-Bruxelles.

En tant que partenaire de l’Association belgo-palestinienne (Abp) en Wallonie picarde, nous relayons et soutenons ce communiqué de l’Abp :

Le 14 mars dernier, le Parlement wallon a rejeté en séance plénière le vote d’un accord de coopération entre la Région wallonne et l’Autorité palestinienne. Le refus de la majorité wallonne MR-CDH de voter ce texte est advenu quelques semaines après un vote favorable du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur le même texte, un vote qui avait reçu le soutien des députés humanistes. Et la coopération ne pourra en définitive être mise en oeuvre que lorsque la Région wallonne aura adopté un texte similaire.

L’accord de coopération entre la Région wallonne et l’Autorité palestinienne avait été signé en 2001, mais sa mise en application avait été conditionnée à des avancées dans le processus de paix israélo-palestinien. Relancé suite à l’annonce américaine sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat bd’Israël, il est aujourd’hui destiné à montrer le soutien de la Wallonie aux droits du peuple palestinien. Willy Borsus, Président de la Région wallonne, justifie le refus de la majorité de soutenir ce texte par la nécessité de le mettre à jour. S’il est vrai que le texte écrit en 2001 est désuet, il pourrait être mis à jour rapidement par le biais de protocoles additionnels. Il est en effet important qu’il soit rapidement entériné afin de montrer le soutien de la Wallonie aux droits et au développement du peuple palestinien.

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le gouvernement israélien a en effet drastiquement accéléré la colonisation du territoire palestinien, ainsi que la destruction concomitante d’infrastructures palestiniennes. Le blocus israélien illégal imposé à la Bande de Gaza y a rendu la situation humanitaire catastrophique. Un rapport des Nations Unies publié l’année passée a souligné que la situation à Gaza était proche d’être invivable. La récente annonce du président américain sur Jérusalem n’a fait que donner à Israël le signal qu’il pouvait continuer à violer le droit international en toute impunité.

A l’heure où certains Etats décident de marcher sur le droit international et le droit à l’autodétermination du peuple palestinien, l’Association-Belgo-Palestinienne souligne l’importance de soutenir la Palestine sur la scène internationale. Ils dénoncent le manque de courage politique de la majorité sur ce dossier, ainsi que le manque de cohérence du CDH. Ils appellent l’ensemble des députés à oeuvrer pour une application rapide de cet accord afin d’envoyer un signal d’espoir au peuple palestinien.

Partager sur facebook Partager sur Twitter Google +

Les services du MOC

CIEP Wallonie Picarde
AID l'Escale
Solidarité Mondiale